Coiffeur

Quelle qualification pour accéder à ce métier ?


Pour travailler en tant que coiffeur salarié qualifié, il faut posséder à minima

Le CAP de coiffure

Une expérience sans diplôme a peu de chance de mener à l’emploi. Sur le marché du travail, ces candidats seront en concurrence avec les stagiaires et les apprentis.
La formation au CAP de coiffure se fait en 3 ans, ou en 1 an pour les candidats de 17 ans et plus, déjà en possession d’un CAP.
Elle se déroule en Centre de Formation d’Apprenti ou en lycée professionnel. Dans les 2 cas, il y aura un temps important en entreprise.

Actuellement on observe de plus en plus d’employeurs qui demandent le Brevet Professionnel (BP) (niveau IV, Bac)
Ce diplôme est nécessaire pour s’installer et gérer son entreprise. Il se prépare en 2 ans. Il faut au préalable 2 ans d’expérience si le candidat possède le CAP du métier, ou 5 ans d’expérience.
Le BP comporte 2 options : option A : styliste visagiste, ou option B : coloriste permanentiste.

Il est possible de préparer une Mention complémentaire en1 an : styliste visagiste, ou coloriste-permanentiste

Le Brevet de Maîtrise (BM) (Niveau IV, Bac)

C’est un diplôme délivré par la Chambre des Métiers. Il faut être titulaire du BP. Il est préparé en 1 an. Sa préparation comprend des modules de gestion, de formation de maître d’apprentissage, de psychologie et d’anglais. Il est apprécié des employeurs, même si le candidat ne l’a pas obtenu à l’issue de son temps de formation.

haut de page

Le CAP perruquier posticheur

Est une qualification qui permet de réaliser des chevelures artificielles, partielles ou complètes. Elle est aussi adaptée au milieu du théâtre et du cinéma. Il est nécessaire d’avoir déjà le CAP coiffure ou le BP coiffure. Mais il n’est pas préparé en région.

Pour exercer dans le spectacle, il est possible en région de suivre un cursus de formation supplémentaire au sein d’établissement de maquillage artistique privés qui préparent aux techniques spécifiques. Ces compétences peuvent aussi s’acquérir sur le terrain, dans une équipe de coiffure spécialisée.
Ce métier de coiffeur attire beaucoup de jeunes, notamment les filles. Les organismes de formation constatent aussi beaucoup d’abandon en cours de formation par méconnaissance du métier, de ses exigences physiques et de ses conditions d’exercice.

haut de page
© Métiers en région Provence-Alpes-Côte d'Azur