Auxiliaire de puériculture

Combien gagnent-ils ?


Le salaire des auxiliaires de puériculture varie selon la nature de leur employeur.

  • Dans la fonction publique (hôpitaux publics, crèches municipales).
    Ils occupent un emploi de catégorie C. Dans la fonction publique hospitalière, les auxiliaires de puériculture font partie du corps des aides-soignants. Le niveau d’entrée dans ce cadre d’emploi est celui d’aide soignant de classe normale. En début de carrière ces professionnels perçoivent 1358 euros mensuels nets, primes et indemnités comprises (au 1/11/2005). En fin de carrière, leur salaire s’établit à 1860 euros mensuels nets. Les niveaux de rémunération sont quasiment identiques dans la fonction publique territoriale. (Source : www.social.gouv.fr)
  • Dans les établissements privés à but lucratif ou non lucratif.
    Le niveau des salaires est fixé par la convention collective à laquelle est rattaché l’employeur. Une convention collective est un accord conclu entre des employeurs d’une même activité et des syndicats énonçant les droits des salariés et les règles de rémunération.

Il existe plusieurs conventions collectives dans le domaine de la santé et de l’action sociale, notamment :

  • celle des établissements d'hospitalisation privée (n°3307) (avril 2002)
  • celle des établissements privés d’hospitalisation, de soins, de cure et de garde à but non lucratif (n°3198) (octobre 1951)
  • celle des établissements et services pour les personnes inadaptées et handicapées (n°3116) (mars 1966).

Dans les cliniques privées, le salaire minimum s’élève, par exemple, à 1330 euros mensuels nets (au 1er juillet 2005).

(Source : www.legifrance.gouv.fr)

Toutefois, dans le secteur privé, les auxiliaires de puériculture débutant avec un salaire proche du SMIC ne sont pas rares.

Attention : Pour obtenir le salaire net, il faut enlever 15% à 25% au salaire brut, et ajouter quelquefois des compléments : primes, indemnités (repas, transport, etc..), 13ème mois,... qui varient selon les entreprises.

haut de page
© Métiers en région Provence-Alpes-Côte d'Azur