Auxiliaire de puériculture

Je veux évoluer dans le métier ou dans le secteur professionnel.


Faire carrière dans la fonction publique hospitalière.

Les auxiliaires de puériculture font partie du corps des aides-soignants. Leur carrière est structurée en 3 grades :

  • Aide-soignant de classe normale
  • Aide-soignant de classe supérieure
  • Aide-soignant de classe exceptionnelle

La progression d’un grade vers l’autre se fait sous conditions d’ancienneté.

Changer de métier…

Pour faciliter la mobilité entre différents métiers de ce secteur, des allégements ou des dispenses de formation ont été mis en place. Cela concerne les métiers d’aide soignant (AS), d’aide médico-psychologique (AMP) et d’auxiliaire de vie sociale (AVS).

Les auxiliaires de puériculture peuvent bénéficier d’épreuves de sélection adaptées et/ou de places réservées au sein des centres de formation. Le nombre de modules et de stages complémentaires à suivre varient selon le diplôme et la profession visé : 2 modules et les stages correspondant pour aide-soignant (écoles de formation et possibilités d’emplois nombreuses en région), 5 dont 4 avec allégements pour AMP (métier en développement notamment en maison de retraite qui permet d’aller vers un rôle d’accompagnement), 9 pour AVS.

haut de page

…ou de structure.

Des passerelles existent en particulier entre la fonction publique hospitalière (hôpitaux, maternités) et la fonction publique territoriale (crèches municipale, PMI). Une demande de mutation permet de passer de l’une à l’autre.

S’orienter vers des postes à responsabilité en reprenant une formation en cours d’emploi.

Après 3 ans d’exercice, les auxiliaires de puériculture peuvent se présenter aux épreuves de sélection des instituts de formation en soins infirmiers (IFSI) afin de préparer le diplôme d’État d’infirmier (3 ans d’études). Ils peuvent ensuite se spécialiser en 1 an pour exercer en tant que puéricultrice. Ils peuvent également se présenter au concours d'entrée des écoles d'éducateurs de jeunes enfants pour préparer le diplôme d’Etat d’éducateur de jeunes enfants (2 ans et 3 mois d’études).

Se former en continu.

Différents stages sont ouverts aux auxiliaires de puériculture de la fonction publique ou du secteur privé. Ils leurs permettent de se perfectionner et de maintenir leur connaissance à jour tout au long de leur vie professionnelle. Ils peuvent notamment porter sur : le développement de l’enfant par le jeu, la nutrition, la maltraitance, les risques infectieux ou épidémiques (nouveaux vaccins).

haut de page
© Métiers en région Provence-Alpes-Côte d'Azur