Ingénieur de production métallurgie, mécanique, électricité, électronique

Le métier : Ingénieur de production métallurgie, mécanique, électricité, électronique.


Responsable du bon déroulement de la fabrication des produits, l’ingénieur de production intervient tout au long du process. Organisateur, manageur et réactif, c’est avant tout un homme de terrain, qui connaît le process de son entreprise, son environnement technologique et concurrentiel.

©ingénieur de production metallurgie-CRpaca

Au cœur des métiers de l’entreprise.

 

Coûts, délais, qualité, sécurité : l’ingénieur est le garant du fonctionnement optimisé du processus de production. Sont de son ressort : la bonne utilisation des machines, le suivi d’indicateurs pour évaluer leurs performances et la qualité de la production, la mise en place de procédures pour respecter les normes de fabrication, l’organisation et la planification du travail au sein des équipes en fonction des volumes à produire, la supervision des stocks de matière premières, le contrôle de la conformité du produit.

La production, cœur de l’entreprise, se coordonne avec tous les services qui conditionnent sa bonne marche, en amont comme en aval : bureau d’étude et méthodes pour la conception technique et le cahier des charges, maintenance pour les interventions sur les machines, recherche et développement pour les améliorations du process ou des produits, approvisionnement et achat pour les stocks de matière première ou le renouvellement de matériel, marketing et commercialisation pour la prise en compte des besoins de l’utilisateur et les quantités à produire, direction pour les objectifs stratégiques.

Il s’inscrit dans une chaîne hiérarchique de responsabilités. Faire appel aux autres compétences pour régler des problèmes techniques spécifiques fait partie de son travail.

Il rend des comptes au responsable de production, à son responsable de site dans le cas d’une entreprise ayant plusieurs centres de profits ou au directeur d’usine dans le cas d’une très petite PME-PMI.

 

Homme de terrain, pragmatique et curieux.

 

La production est un travail mobilisant plusieurs métiers. L’ingénieur gère un projet en lien avec les clients, anime une équipe et s’entoure des compétences pertinentes : opérateurs, techniciens, chefs d’ateliers. Cette équipe peut aller jusqu’à plusieurs dizaines de professionnels, sans compter les stagiaires, intérimaires, apprentis éventuels.

Régulièrement présent dans l’atelier, il recueille les avis et les observations des opérateurs et chefs d’équipe sur les difficultés techniques, les améliorations à prendre en compte. Une grande variété d’imprévus et de dysfonctionnements peut entraver le fonctionnement d’un processus de production et intervenir sur les coûts et les délais. L’ingénieur doit savoir anticiper les problèmes et prendre des décisions rapides. Responsable du fonctionnement d’équipe, il sait supporter les tensions, catalysées par les situations d’urgence.

 

haut de page

Une polyvalence dépendant de la taille de l’entreprise.

Dans une PME-PMI, majorité des cas en PACA, l’ingénieur de production est souvent polyvalent : l’effectif est réduit, chaque professionnel doit pouvoir intervenir de façon pertinente dans d’autres fonctions. L’ingénieur de production prendra en charge la maintenance, la qualité ou la logistique par exemple. Dans une très petite entreprise (moins de 10 salariés), le dirigeant peut tenir la fonction d’ingénieur de production.

Suivant le secteur d’activité au sein duquel il intervient, des connaissances spécifiques peuvent lui être demandées, liées aux métaux, aux environnements (nucléaire, spatial) ou aux outils de management de projets.

Disponibilité horaire exigée et astreintes.

Beaucoup d’entreprises n’interrompent jamais la production et l’ingénieur sera soumis à des astreintes. Il devra, à tour de rôle, rester disponible nuit ou week-end pour intervenir auprès des équipes en cas de problème : dysfonctionnement d’une ligne de fabrication risquant d’endommager la production par exemple.

Il peut être amené à se déplacer dans toute la France, surtout s’il exerce au sein d’une société d’études ou d’ingénierie vendant ses prestations à différents clients industriels.

En PACA, différents secteurs employeurs.

L’électricité, l’électronique, la mécanique et plus globalement la métallurgie sont des industries bien représentées en région. Spécialisé en électricité, électronique ou informatique industrielle, il intervient majoritairement dans la fabrication des équipements et composants électroniques. Formé au génie mécanique, il exerce dans la fabrication de machines, de moteurs, d’équipements thermiques. Cependant, des ingénieurs de production formés à la mécanique ou à l’électricité, l’électronique et l’informatique industrielle peuvent exercer dans une grande diversité de secteurs industriels en raison de l’utilisation, pour leur production, de lignes de fabrication automatisées ou informatisées.

haut de page
© Métiers en région Provence-Alpes-Côte d'Azur