Conducteur de travaux BTP

Le métier : conduteur de travaux du bâtiment et de travaux publics


Responsable sur le terrain d'un ou plusieurs chantiers, c’est un coordonnateur organisé et réactif, qui s’intéresse autant à l’exécution des travaux qu’aux hommes qui les réalisent

© Gettyimages - Reproduction interdite

Le chef d’orchestre du chantier

Le conducteur de travaux occupe un poste clé qui l'amène à assurer plusieurs missions, depuis la responsabilité de l’exécution et de la qualité des travaux, jusqu’à la direction des équipes de travail. Il est le garant de l’engagement de l’entreprise sur le prix et la durée du chantier.

Le chantier peut concerner des constructions très variées : un bâtiment industriel ou à vocation culturelle, un bâtiment d'habitation, une route, un pont, un tunnel, une installation fluviale, la mise en place de réseaux de canalisations,etc.

La coordination du chantier démarre dès sa préparation.

Préparation du chantier : une vision technique, financière et humaine
Avant même son démarrage, un chantier doit être préparé sur le plan technique. Cahier des charges," cahier des clauses techniques particulières", documents provenant du bureau d'études, du service d'études de prix de son entreprise, plans, devis de sous traitants, de fournisseurs,... seront regardés, contrôlés, par le conducteur de travaux qui peut compléter certaines études, vérifier certains calculs, proposer des modifications à l'architecte, à celui qui a passé la commande (le maître d’ouvrage).

L'entreprise s'est engagée auprès du client sur un prix. Cela correspond pour l'entreprise à un budget qu'il doit suivre et faire respecter.
Il prévoit les équipes et les professionnels nécessaires, élabore un planning prévisionnel d'intervention, participe éventuellement au recrutement.
Il prévoit aussi les moyens matériels à mettre en oeuvre, passe les commandes auprès des fournisseurs, négocie les prix.

haut de page

Suivi du chantier : organisation, sens relationnel, décision

Pendant le chantier, interviennent les équipes de son entreprise et, le cas échéant, d’autres entreprises. Il organise et suit leurs interventions. Les différentes équipes de l'entreprise sont sous la responsabilité des chefs d'équipe, des chefs de chantier, et au final du conducteur de travaux.

Il est le garant :

  • du respect des délais : certains retards amènent des pénalités financières.
  • de la rentabilité du chantier auprès de son entreprise.
  • du respect de la qualité des travaux, qui engage la responsabilité et l'image de son entreprise
  • de la sécurité sur le chantier : il doit connaître la réglementation, la faire respecter
  • et du respect des règles liés à l'environnement.

Il doit aussi avoir des connaissances juridiques, appliquées au suivi des contrats passés avec les clients.

Suivant la taille du chantier, et l'organisation de son entreprise, ses responsabilités et ses activités peuvent varier. Lorsqu'il n'a en charge qu'un chantier, il fait aussi office de "chef de chantier".

Il est donc en permanence en déplacement entre différents chantiers, les clients, les fournisseurs. Selon l'entreprise dans laquelle il exerce, ces déplacements se feront sur la région, la France, l'international.
Il doit être à l'aise dans ces fonctions hiérarchiques, de coordination, de management d'équipe, de relation avec des partenaires extérieurs (clients, autres entreprises,..) ou de négociation avec des sous traitants, d'animation de réunions de chantier, où se retrouvent divers intervenants, dont l'architecte, le maître d'ouvrage, le bureau d'étude.

haut de page

éception du chantier : vision globale et bilan

La réception des travaux désigne le moment où le chantier terminé est présenté au client afin de vérifier si tout correspond à l'attendu. Sa présence est fondamentale. Il assiste le directeur des travaux qui est son supérieur hiérarchique. Il doit pouvoir tirer un bilan du chantier réalisé.

Un métier de maturité professionnelle et d'expérience.

C'est un métier qui demande beaucoup de disponibilité et de résistance à la pression et aux imprévus. Il faut être mobile, à l'aise dans les contacts, avoir un bon esprit de décision. Cette fonction intègre aussi de plus en plus une dimension commerciale. Il n'est guère possible de tenir ces fonctions dans toutes leurs dimensions sans avoir une bonne connaissance du secteur professionnel et de la vie sur les chantiers.

haut de page
© Métiers en région Provence-Alpes-Côte d'Azur