Responsable qualité en industrie

Le métier : Responsable qualité


Responsable de la conception, de la mise en place et du suivi de la politique qualité de l'entreprise, le responsable qualité est plus qu’un garant du respect de la procédure : c’est un manager, à l’écoute des clients, des fournisseurs et de son entreprise. Il sait dialoguer et permettre aux équipes de se remettre en cause en visant l’amélioration permanente des processus.

 

© Gettyimages - Reproduction interdite

Le responsable qualité peut exercer dans une entreprise de service, dans l’agriculture, ou dans l’industrie. C’est le responsable qualité dans une entreprise industrielle qui est ciblé ici, et plus particulièrement au sein de l’industrie agroalimentaire où ils sont très présents.

Une procédure qualité c'est la mise au point des méthodes, des procédures de travail avec des points de contrôle en respectant des règles et des normes, tout en tenant compte du contexte de travail dans lesquelles celles-ci vont s'appliquer et de la politique de l'entreprise. Ce sont par exemple les référentiels des séries ISO, normes d’assurance qualité reconnues un peu partout dans le monde, qui décrivent des actions à mener, étapes par étapes : procédures, contrôles, etc.

Selon la nature de l'activité de l'entreprise, ces normes s'imposent à l’entreprise ou sont des références pour obtenir un label. Dans l’industrie agroalimentaire les procédures sont le plus souvent des obligations légales et doivent être suivies en continue. Dans tous les cas, le respect des procédures qualité est un enjeu commercial et d’image vis-à-vis des clients.

haut de page

Définir des critères de qualité, et mettre en œuvre des outils pour les évaluer

S'il n'y a pas d'organisation qualité en place, le travail commence par un état des lieux (audit) de tous les services concernés de l'entreprise : fabrication, production, services administratifs, relations fournisseurs, relations clients.
Le responsable qualité élabore ensuite le système qualité, en lien avec les autres responsables opérationnels : production, méthode, recherche et développement, achats.

Faire passer la culture qualité et bousculer des habitudes

Il anime des réunions d'information et de formation pour les salariés venant de tous les services concernés car ceux-ci seront amenés à modifier leurs habitudes de travail. Il doit obtenir l’adhésion de tous. Il gère les réactions entraînées par ces changements imposés.

Mettre en place un système d’assurance qualité et viser une certification

L'entreprise peut viser une certification : un organisme extérieur va garantir que l'entreprise a bien mis en place son organisation qualité. C'est le responsable qualité qui va conduire l'entreprise jusqu'à l'obtention de cette certification. Cet objectif n'est jamais à court terme.

La mise en place d'un système d'assurance qualité va également concerner les fournisseurs et les sous-traitants de l'entreprise. Le responsable qualité peut faire l'audit qualité chez le fournisseur, comme il reçoit les auditeurs qualité extérieurs venant de ses clients.

Lorsque le système d'assurance qualité est mis en place, il vérifie en permanence la conformité des processus vis-à-vis du cahier des charges et des normes réglementaires, il propose et suit les mesures correctives en cas de problème. Il assure la veille réglementaire et technologique. Il réalise les évaluations régulières des actions menées.

Une diversité de compétences et de connaissances, un rôle de en plus transversal

Ce métier nécessite une grande diversité de connaissances et de compétences. Le responsable qualité doit :

  • connaître les normes, règles, obligations légales très précises,
  • être à l'aise avec la collecte d'informations, l'observation, l'analyse, les diagnostics, la synthèse,
  • être très concret dans l’identification des étapes et la planification des progressions,
  • pouvoir animer des réunions, gérer des situations conflictuelles, et faire preuve d'écoute, de sens de la négociation. L’adhésion de tous est fondamentale pour la réussite de son projet,
  • s'adapter à des interlocuteurs très différents.

Il manage éventuellement une équipe, comme il peut être seul dans ces responsabilités.

Le rôle du responsable qualité continue d'évoluer et de s'élargir au delà du contrôle de procédures. Son rôle est de plus en plus transversal, il peut intervenir de la conception des produits jusqu'au suivi des ventes. Il peut ainsi être en contact avec les fournisseurs, les clients. Il est aussi formateur, animateur : l'aspect relationnel de sa fonction est important.
Signe de la diversification de sa fonction : de nouveaux intitulés de métiers et de formations se développent : responsable qualité sécurité environnement par exemple.

haut de page

Dans l'industrie agroalimentaire, le responsable qualité gère autant la qualité "procédure" que la qualité "produit".
Dans l'agroalimentaire, il existe beaucoup de normes et d'obligations légales liées à la sécurité alimentaire. La présence d'un responsable qualité est essentielle. Ces normes et certifications sont spécifiques à ce secteur et il doit les connaître. Il peut par exemple participer à la mise en place de la certification « international food standard » (IFS).
Il met en place le système d’assurance qualité : les procédures et les méthodes à suivre dans le processus de fabrication ou pour l’étiquetage par exemple.
Il contrôle la qualité des matières premières et produits en cours de fabrication et les produits finis et leur conformité à un cahier des charges précisant les normes et règles à respecter.


Dans l'organigramme de l'entreprise, il est rattaché au directeur de l'entreprise ou de l'usine.
Dans une petite entreprise, il peut avoir cette fonction et une autre : la mission qualité lui est confiée parce qu'il est en charge de la responsabilité de la production par exemple.
Dans une petite ou moyenne entreprise, il est proche du terrain, et gère la politique qualité ce qui lui donne un rôle stratégique : il fait fonction de directeur qualité.
Dans une grande entreprise, le responsable Qualité peut être au sein d'une équipe, sous la responsabilité d'un supérieur hiérarchique qui impulse lui même la politique Qualité.
Dans un grand groupe, il est moins proche du terrain et se centre plus sur les aspects stratégiques de la fonction.

Il doit être à l'aise avec l'informatique, l'anglais et la réglementation européenne le concernant.

haut de page
© Métiers en région Provence-Alpes-Côte d'Azur